Famille recomposée : comment gérer l’arrivée d’un nouveau bébé ?

Dans une famille recomposée, l’arrivée d’un nouveau bébé est une très bonne chose pour les parents, mais pas forcément pour les enfants. Il est alors essentiel de savoir gérer la situation pour que la vie familiale continue à être harmonieuse.

Une source d’angoisse pour les ainés

Si l’arrivée d’un nouveau bébé est une très bonne chose pour les parents, les enfants peuvent le voir autrement. En effet, il est possible que les ainés aient une grande difficulté à accepter leur nouveau frère/nouvelle sœur. Ce problème se présente surtout avec des enfants en bas âge. La première raison c’est qu’ils commencent à prendre conscience que la réconciliation de leur parent ne sera plus possible. Ils pourront alors accuser le nouveau-né comme étant le coupable de cet échec. La deuxième c’est qu’ils ont peur d’être abandonnés. Ils craignent que l’arrivée de cet enfant bouleverse sa relation avec sa mère ou son père, car toute l’attention va être dirigée vers lui. Il ne sera alors plus le centre d’attention de son père ou de sa mère, à part le fait que l’autre conjoint en a déjà pris une partie. L’arrivée du nouveau bébé aussi va changer la vie des ainés, notamment s’ils vont devoir partager leur chambre. Parfois même, le simple fait de devoir partager ses jouets entraine de l’animosité.

Comment gérer cette nouvelle situation

Pour que l’arrivée du nouveau bébé soit une bonne chose pour toute la famille et non pas la cause de la déchirure de la famille, il est très important de ne pas faire des erreurs. D’abord, ce n’est pas parce qu’un nouveau bébé exige qu’on prenne soin de lui qu’on est obligé de délaisser les ainés. Pour ce faire, il faut bien expliquer aux ainés que le bébé a aussi sa place dans la famille et qu’ils occupent tous la même place. Il est également essentiel de les expliquer qu’on sera peut-être débordé avec le bébé, mais on aura toujours le temps pour eux. Outre cela, la venue d’un bébé se prépare. C’est pourquoi il est préférable de partager la joie de la grossesse avec les aînés. De cette manière, ils comprendront plus facilement que le bébé fait partie de la famille et qu’ils ont eux aussi une part de responsabilité en tant que grands frères ou grandes sœurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Initier son enfant à la propreté : les étapes à respecter

Entre la couche et le pot, il y a tout un chemin que bébé doit franchir avant de faire ses besoins comme un grand. En effet la propreté ne s’acquiert

Crise de couple : comment éviter le divorce ?

Avec les effets du temps, la flamme de l’amour peut s’éteindre à petit feu. Les tensions commencent alors à se ressentir et le dialogue peut même être rompu. Il n’est

Parents solos : comment surmonter les difficultés ?

En plus de ne pas avoir un partenaire, les parents solos doivent aussi endurer diverses difficultés. Ils ont notamment des problèmes financiers à cause d’un emploi précaire. D’autres soucis vont