Initier son enfant à la propreté : les étapes à respecter

Entre la couche et le pot, il y a tout un chemin que bébé doit franchir avant de faire ses besoins comme un grand. En effet la propreté ne s’acquiert pas rapidement. C’est un travail d’apprentissage continu qui lui permet de maîtriser petit à petit ses pulsions et devenir finalement propre. Suivez ces étapes pour initier votre enfant à la propreté.

Les premières notions

Pour commencer, il faut que l’enfant sache comme le principe fonctionne. En utilisant sa peluche ou sa poupée, vous pouvez lui montrer comment faire pipi et caca et surtout où est-ce qu’il faut le faire. Lorsque vous achetez son nouveau pot, n’hésitez pas à poser sa peluche dessus et à y verser un peu d’eau pour qu’il comprenne comment il faut faire.

Pensez à son confort

L’aspect matériel ne doit pas être négligé. L’enfant se sentira plus à l’aise de se poser sur un pot dont la couleur et la forme lui plaisent. Nous vous suggérons de faire les courses avec lui afin qu’il repère lui-même le pot qui lui convient.

Habituez-le

Il n’est pas nécessairement obligatoire de lui mettre au pot dès que vous aviez acquis le matériel. Laissez-lui le temps de le découvrir, de le toucher et de l’observer. Vous pouvez continuer à lui démontrer comment ses doudous font leurs besoins sur le pot.

La transition

Après une semaine, vous pouvez commencer à alterner les couches et le pot pour qu’il puisse s’adapter au changement en douceur. Pour ce faire, annotez sur un carnet les moments où il salit ses couches. De cette manière vous pourrez tout de suite le mettre au pot lorsque les besoins sont imminents.

Persévérez

Face aux échecs, ne désespérez pas. Vous pouvez toujours de temps à autre lui remettre les couches lorsque vous êtes fatigué(e). Pour autant, ne reculez pas, remettez toujours votre enfant sur le pot dès qu’il ressent l’envie d’uriner. S’il rechigne à aller au pot, vous pouvez de temps à autre enlever sa couche. De cette manière, il se sentira moins en sécurité et sera dégoûté de faire ses besoins dans son pantalon.

Évitez de le gronder

La propreté s’apprend en douceur et chaque enfant a son rythme d’apprentissage. Si votre enfant n’a pas encore atteint l’objectif, évitez de l’humilier devant les autres ou de le gronder. Cela va lui bloquer et il aura plus de difficultés à s’adapter au changement.

Faites-lui savoir quand il a réussi

Un premier pipi dans le pot mérite toujours un petit « bravo. » Et les autres qui s’ensuivront aussi ! Faites comprendre à votre enfant qu’il a réussi l’épreuve. Cela l’encouragera davantage à répéter les mêmes actions.

À la maison comme à l’extérieur

Et si l’enfant commence avoir ses habitudes à la maison, il pourra commettre des bêtises à l’extérieur. Surtout, n’oubliez pas d’emmener le pot, car il sera mal à l’aise de faire dans celui des autres. Enfin, la propreté ne se résume pas au pot. Apprenez également à votre enfant à se laver les mains à chaque fois qu’il a terminé ses besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post